Chronologies
Années :
1492 1493 1494  1495  1496 1497 1498
Décennies :
1460 1470 1480  1490  1500 1510 1520
Siècles :
XIVe siècle  XVe siècle  XVIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Arts plastiques Musique classique Santé et médecine
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain

Cette page concerne l'année 1495 du calendrier julien.

Évènements

  • 27 mars, Hispaniola : bataille de La Vega Real[1]. Lors d'une attaque surprise, 200 soldats espagnols, 20 cavaliers et 20 chiens de combat pénètrent dans un lieu très peuplé en territoire taino, dispersent les indigènes et en massacrent plusieurs, combattants ou non-combattants. Ces violences permettent aux colons de prendre l'avantage sur les autochtones qui résistaient efficacement jusque-là, et d'accélérer leur soumission[2].
  • Octobre : arrivée de Juan de Aguado à La Isabela. Les Rois Catholiques, informés par Buyl et Marguerit des mésententes secouant la colonie, envoient à Hispaniola une commission royale d’enquête conduite par le Sévillan Juan de Aguado[1].



Europe

Le Christ enfant punit l'humanité avec la syphilis, gravure d'un ouvrage de Joseph Grünpeck paru en 1496. À Naples, de nombreux militaires français contractent la syphilis, peut-être venue d’Amérique par l’Espagne, et la diffusent en Europe, ce qui contribue à moraliser les mentalités vers 1495-1500[6].
28 juin : Bataille de Seminara, gravure anonyme du XIXe siècle
  • 9 octobre : paix de Verceil entre Charles VIII et Ludovic Sforza[12]. Louis d’Orléans évacue Novare.
  • 27 octobre : début du règne de Manuel Ier le Grand (1469-1521), roi de Portugal[25]. Sous son règne, le Portugal connaît la prospérité. Le roi a le sens de la justice, de la grandeur de l’État. Il s’entoure de collaborateurs compétents, d’artistes et d’hommes de lettres de talent. La noblesse, assagie, lui permet de gouverner de façon autoritaire (les Cortes ne seront réunies que quatre fois pendant son règne)[26].
  • 31 octobre : la diète de Worms crée le tribunal de la chambre d’Empire (Reichskammergericht) qui siégera à Francfort jusqu’en 1689, et qui échappe complètement au contrôle de l’empereur[27]. En compensation, la diète admet le principe de l’impôt général, le denier commun (gemeines Pfennig).