Critérium du Dauphiné 2019 Cycling (road) pictogram.svg
Généralités
Course71e Critérium du Dauphiné
CompétitionUCI World Tour 2019 2.UWT
Étapes8
Dates9 – 16 juin 2019
Distance1 202,1 km
PaysFRA France
SUI Suisse
Lieu de départAurillac
Lieu d'arrivéeChampéry
Équipes22
Partants154
Arrivants106
Vitesse moyenne39,104 km/h
Résultats
VainqueurDEN Jakob Fuglsang (Astana)
DeuxièmeUSA Tejay van Garderen (EF Education First Pro Cycling)
TroisièmeGER Emanuel Buchmann (Bora-Hansgrohe)
Classement par pointsBEL Wout Van Aert (Jumbo-Visma)
Meilleur grimpeurFRA Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step)
Meilleur jeuneBEL Bjorg Lambrecht (Lotto-Soudal)
Meilleure équipeKAZ Astana
◀ 2018
Documentation Wikidata-logo S.svg

La 71e édition du Critérium du Dauphiné a lieu du 9 au . C'est la vingt-cinquième épreuve de l'UCI World Tour 2019.

Présentation

Parcours

Le parcours est annoncé le 25 mars 2019 à Lyon. La course débute à Aurillac le 9 juin dans le Cantal pour la première fois de son histoire et suit un parcours tracé sur 1 200 kilomètres jusqu'à la dernière étape du 16 juin dans la station de ski suisse Champéry.

La première étape entre Aurillac et Jussac présente une première ascension significative, avec le Puy Mary. La deuxième étape est tracée sur une route de 180 kilomètres allant de Mauriac à Craponne-sur-Arzon et compte des ascensions difficiles en Auvergne.

Les sprinteurs sont attendus sur deux jours, d'abord lors de la troisième étape reliant le Puy-en-Velay à Riom, puis lors de la cinquième étape longue de 200 kilomètres entre Boën-sur-Lignon et Voiron. Entre les deux, un contre-la-montre individuel se déroule à Roanne sur un parcours vallonné de 26,1 kilomètres qui est une réplique presque identique en termes de distance et de profil du contre-la-montre de Pau, prévu le 19 juillet sur le Tour de France.

Les trois dernières étapes sont favorables aux grimpeurs. Les organisateurs ont souligné leur décision de rompre avec les ascensions souvent utilisées lors des éditions précédentes du Critérium du Dauphiné. La sixième étape est la plus longue avec 228 kilomètres à parcourir de Saint-Vulbas-Plaine de l'Ain à Saint-Michel-de-Maurienne. Elle comprend la montée du col de Beaune (8 kilomètres à 6 % de moyenne) et sa descente difficile jusqu'à l'arrivée. Le lendemain, l'étape reine avec un fort dénivelé positif (4 150 mètres) pour une étape courte (133 kilomètres , dont 40 en montée) se terminant au sommet de la côte de Pipay (19 kilomètres à 7 %). La dernière étape est tracée sur 113,5 kilomètres et visite quelques montées traditionnelles, mais dans un ordre différent. Elle débute à Cluses et emmène les coureurs sur la montée des Gets, le col du Corbier, la station de ski de Châtel, jusqu'à la station suisse de Champéry[1],[2].

Équipes

Vingt-deux équipes participent à ce Critérium du Dauphiné - les 18 WorldTeams et 4 équipes continentales professionnelles[3] :

WorldTeams (18)
  1. Le tenant du titre, le Britannique Geraint Thomas n'a pas prévu de défendre son titre. Son coéquipier Christopher Froome, triple vainqueur de l’épreuve en 2013, 2015 et 2016 a confirmé sa présence. Il aura comme principal concurrent Romain Bardet (dauphin de Froome en 2016), Julian Alaphilippe, Thibaut Pinot, Jakob Fuglsang (vainqueur en 2017), Richie Porte et Daniel Martin[1].

    Étapes

    1re étape

    Chris Froome chute lors de la reconnaissance du parcours de la 4e étape et doit déclarer forfait pour la suite de la course et pour le Tour de France. Ce contre-la-montre est long de 26,1 kilomètres avec une ascension qui débute après 9 kilomètres de course. Elle atteint 11 % et une moyenne de 9,4 %, juste avant un pointage intermédiaire au bout de 11 kilomètres d'efforts. En début de journée, Tom Dumoulin, qui veut se rassurer après son abandon sur chute au Tour d'Italie, signe le meilleur temps devant les Français Julian Alaphilippe et Rémi Cavagna à 12 et 23 secondes. Plus tard, le top 20 s'élance. Dan Martin perd environ 1 minute sur les principaux favoris. Ensuite, Richie Porte signe un temps moyen, 20 secondes devant Dan Martin. Wout Van Aert, le troisième de la première étape et second de la troisième étape, également maillot vert et maillot blanc, passe avec 18 secondes d'avance sur Dumoulin au pointage intermédiaire. Son leader Steven Kruijswijk, à ce même pointage, prend le deuxième temps à 8 secondes de son coéquipier. Parmi les favoris, Romain Bardet perd environ 1 minute sur les favoris et perd également tout espoir de remporter ce Critérium du Dauphiné. Tejay van Garderen, passant à l'intermédiaire à 11 secondes, reprend du temps dans la descente et finit deuxième à 31 secondes de Wout Van Aert. Juste après, Emanuel Buchmann, leader de l'équipe Bora-Hansgroe, finit ce chrono en cinquième position à 51 secondes et reprend du temps sur les autres favoris. Le top 10 s'élance avec Adam Yates, qui fait une bonne première partie (au pointage à 13 secondes de Van Aert), et finit sixième à 5 secondes de Buchmann. Thibaut Pinot, très en action lors de la seconde étape, limite la casse et finit douzième à une trentaine de secondes des favoris : Yates, Buchmann, Kruijswijk et 14 secondes de Jakob Fuglsang. Nairo Quintana perd beaucoup de temps : 15 secondes de Pinot et est désormais relégué à 40 secondes au général. Le podium s'élance : Alexey Lutsenko, troisième à 20 secondes grâce à sa bonification de la veille, perd du temps. Il finit à 1 seconde de Pinot et est à 30 secondes au classement général. Le deuxième du général, Guillaume Martin, grâce à son échappée de la deuxième étape s'élance, il n'est pas à l'aise dans cet exercice chronométré. Il perd donc plus de 3 minutes. Le maillot jaune Dylan Teuns s'élance le dernier et doit lutter pour conserver son maillot jaune. Il perd beaucoup de temps dans la première partie à son désavantage car il n'est pas un très bon grimpeur. Ceux qui le menacent sont Adam Yates, Jakob Fuglsang et Tejay van Garderen, tous dans une poignée de 7 secondes, avantage à Yates, qui au classement provisoire, a 6 secondes d'avance sur van Garderen et 7 sur Fuglsang. Dylan Teuns perd finalement son maillot pour 4 secondes, il est deuxième au général.

    La cinquième étape est une étape de sprinteurs : 201 kilomètres sans beaucoup d'ascension. C'est également la dernière étape pour les sprinteurs comme Sam Bennett, vainqueur de la troisième étape, Wout Van Aert, troisième de la première étape, second de la troisième étape et vainqueur du contre-la-montre, également maillot vert du classement par points et maillot blanc du meilleur jeune, Alvaro Hodeg, qui doit se racheter de sa décevante septième place lors de la troisième étape, et Edvald Boasson Hagen, sixième de cette même étape mais maillot jaune après sa victoire lors de l'étape d'ouverture. En début d'étape, une échappée se crée, elle se compose de trois courreurs : Stéphane Rossetto, Alessandro De Marchi et Yoann Bagot. Dans le final d'étape, à 30 kilomètres de l'arrivée, ils n'ont plus que 50 secondes d'avance sur un peloton emmené par l'équipe Ineos qui veut protéger son nouveau leader Wout Poels. Plus tard, ils temporisent. L'écart repasse à 1 minute 20 secondes quand les Deceunick-Quick-Steps arrivent pour leurs sprinteurs : Alvaro Hodeg, Philippe Gilbert et Julian Alaphilippe. L'écart revient à 40 secondes à 15 kilomètres de l'arrivée. Alessandro De Marchi passe les relais les plus longs. À 10 kilomètres de l'arrivée, l'équipe Ineos revient en compagnie de l'équipe Bora-Hansgroe pour Sam Bennett. Ils font passer l'écart à moins de 20 secondes lorsque De Marchi attaque. Yoann Bagot ne peut plus suivre, mais Rossetto tient la roue. À 2 kilomètres de l'arrivée, nouvelle attaque de De Marchi. Cette fois, Rossetto ne peut plus suivre. À la flamme rouge, Philippe Gilbert attaque dans le peloton. Il recolle à De Marchi, en compagnie de Boasson Hagen, qui l'a suivi. Le peloton, emmené par la Bora-Hansgroe et la Bahrain-Merida pour Sonny Colbrelli, revient sur Gilbert, Boasson Hagen et De Marchi. Sam Bennett est en quatrième position à 300 mètres, dans la roue d'Alaphilippe. Wout Van Aert, mieux placé en deuxième position, lance le sprint à 250 mètres. Bennett est surpris, il n'a pas le temps de réagir. Van Aert s'impose devant Sam Bennett et Julian Alaphilippe. Au classement général, Wout Van Aert se replace en cinquième position à 20 secondes du leader Adam Yates et conforte ses maillots vert et blanc.

    Pour Aujourd'hui, 229 kilomètres ! La plus longue étape de ce Critérium du Dauphiné. Au programme, 8 ascensions notamment deux dans les 25 derniers kilomètres. Une échappée de trois courreurs : le français Julian Alaphilippe pour Deceunick-Quick-Steps, Alessandro De Marchi pour CCC Team, déjà échappée la veille et Gregor Muhlberger pour la Bora-Hansgrohe. Ils semblent très bien partis avec 12 minutes d'avance à 40 kilomètres de l'arrivée, ils comptent même, pendant quelques minutes plus de 14 minutes sur un peloton emmené par l'équipe du leader Adam Yates : la Michelton-Scott, mais très vite, cette équipe réagit car le mieux placé de l'échappée : Alaphilippe, compte 16 minutes de retard au classement général. Dans le final de cette 6ème étape, à 25 kilomètres de l'arrivée, une ascension très courte : 1,7 kilomètres mais à 7,6 % de moyenne, des les premiers kilomètres, des pentes jusqu'à 12 % mais ça se radoucit dans les derniers mètres à 2 %. Dans cette ascension, aucune attaque, juste De Marchi qui montre sa difficulté à suivre ses deux compagnons d'échappé. Le peloton est revenu à 8 minutes avec l'équipe Ineos qui roule pour Wout Poels. Dans la dernière ascension, deux attaques dès les premiers hectomètres de Julian Alaphilippe, Muhlberger attaque, Alaphilippe montre des difficultés à suivre, dans la descente, Alaphilippe reste toujours derrière Muhlberger, De Marchi n'arrive plus à suivre. Dans le dernier kilomètre, les deux courreurs auront le vent de face, il ne faudra pas lancer le sprint trop tôt, le peloton revient à 7 minutes sous l'impulsion de la Michelton-Scott, il n'y aura pas eu d'attaque dans le peloton à part Guillaume Martin, 19ème au général à 2 minutes de Yates. Finalement, les deux échappés se joueront la victoire. Alaphilippe est derrière Muhlberger pendant tout le dernier kilomètres. Gregor Muhlberger lance le sprint à 150 mètres de l'arrivée, Julian Alaphilippe pense revenir, il déboite un peu dans les 25 derniers mètres, ça se joue à rien du tout, personne ne sait qui à gagner. Finalement, à la photo finish, Julian Alaphilippe remporte cette étape pour quelques centimètres. Il remporte son 11ème succès cette saison, il devance donc Gregor Muhlberger et Alessandro De Marchi qui passe la ligne avec un retard de 22 secondes. Guillaume Martin, le français, qui avait tenté une offensive est finalement repris et distancé par le peloton emmené par Michal Kwiatkowski, le champion de Pologne. Dans les derniers mètres, il laisse passer son nouveau leader depuis l'abandon de Christopher Froome : Wout Poels qui finit 4ème de l'étape et entre dans le top 10 du classement général car Wout Van Aert, ancien 5ème du général, se met au service de son leader Steven Kruijswijk pour la Jumbo-Visma. Sinon, aucun changement au général. Wout Van Aert conserve son maillot vert mais perd son maillot blanc au profit de Bjorg Lambrecht. Julian Alaphilippe, qui est passé en tête des 7 premières ascensions mais pas la dernière, prend le maillot à pois qui est son objectif.

    Wikidata-logo S.svgClassement de l'étape
    CoureurPaysÉquipeTemps
    1erDylan van Baarle NED Pays-BasTeam Ineos3 h 05 min 48 s
    2eJack Haig AUS AustralieMitchelton-Scott+ 0 s
    3eCarl Fredrik Hagen NOR NorvègeLotto-Soudal+ 50 s
    4eWarren Barguil FRA FranceArkéa-Samsic+ 1 min 12 s
    5eSepp Kuss USA États-UnisJumbo-Visma+ 1 min 12 s
    6eSébastien Reichenbach SUI SuisseGroupama-FDJ+ 1 min 12 s
    7eJulian Alaphilippe maillot blanc à pois bleus du leader du classement de la montagneFRA FranceDeceuninck-Quick Step+ 1 min 16 s
    8eAlexey Lutsenko KAZ KazakhstanAstana+ 1 min 59 s
    9eXandro Meurisse BEL BelgiqueWanty-Gobert+ 1 min 59 s
    10eEmanuel Buchmann GER AllemagneBora-Hansgrohe+ 1 min 59 s
    Source : ProCyclingStats

    Classements finaux

    Classement général final

    Classement par points

    Wikidata-logo S.svgClassement de la montagne
    CoureurPaysÉquipePoints
    1erJulian Alaphilippe maillot blanc à pois bleus du leader du classement de la montagneFRA FranceDeceuninck-Quick Step75 pts
    2eMagnus Cort Nielsen DEN DanemarkAstana25 pts
    3eWout Poels NED Pays-BasTeam Ineos15 pts
    4eJack Haig AUS AustralieMitchelton-Scott14 pts
    5eAlessandro De Marchi ITA ItalieCCC14 pts
    6eDylan van Baarle NED Pays-BasTeam Ineos14 pts
    7eLennard Hofstede NED Pays-BasJumbo-Visma14 pts
    8eJakob Fuglsang maillot jaune à barre bleue du leader du classement généralDEN DanemarkAstana12 pts
    9eEmanuel Buchmann GER AllemagneBora-Hansgrohe12 pts
    10eAlexey Lutsenko KAZ KazakhstanAstana10 pts

    Classement du meilleur jeune

    Wikidata-logo S.svgClassement par équipes
    ÉquipePaysTemps
    1reAstana KAZ Kazakhstan92 h 19 min 24 s
    2eTeam Ineos GBR Royaume-Uni+ 12 min 58 s
    3eGroupama-FDJ FRA France+ 13 min 22 s
    4eJumbo-Visma NED Pays-Bas+ 18 min 38 s
    5eMitchelton-Scott AUS Australie+ 27 min 21 s
    6eEF Education First Pro Cycling USA États-Unis+ 34 min 30 s
    7eMovistar ESP Espagne+ 37 min 47 s
    8eBahrain-Merida BRN Bahreïn+ 38 min 05 s
    9eWanty-Gobert BEL Belgique+ 40 min 17 s
    10eUAE Emirates UAE Émirats arabes unis+ 49 min 52 s

    Classements UCI

    La course attribue des points au Classement mondial UCI 2019 selon le barème suivant[4].

    Position 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e 11e 12e 13e 14e 15e 16e à 20e 21e à 30e 31e à 50e 51e à 55e 56e à 60e
    Classement général 500 400 325 275 225 175 150 125 100 80 70 60 50 40 35 30 20 10 5 3
    Par étapes 60 25 10
    Leader 10

    Évolution des classements

    Tableau récapitulatif de l'évolution des différents classements de la compétition
    Étape Vainqueur Classement général
    Jersey yellow-bluebar.svg
    Classement par points
    Jersey green.svg
    Classement de la montagne
    Jersey white dots on blue.svg
    Classement du meilleur jeune
    Jersey white.svg
    Classement par équipes
    Jersey yellow number.svg
    1 Edvald Boasson Hagen Edvald Boasson Hagen Edvald Boasson Hagen Casper Pedersen Wout Van Aert Wanty-Groupe Gobert
    2 Dylan Teuns Dylan Teuns Alexey Lutsenko Astana
    3 Sam Bennett Wout Van Aert
    4 Wout Van Aert Adam Yates EF Education First
    5 Wout Van Aert
    6 Julian Alaphilippe Julian Alaphilippe Bjorg Lambrecht
    7 Wout Poels Jakob Fuglsang Astana
    8 Dylan Van Baarle
    Classements finals Jakob Fuglsang Wout Van Aert Julian Alaphilippe Bjorg Lambrecht Astana

    Liste des participants


    Légende
    Num Dossard de départ porté par le coureur sur ce Critérium du Dauphiné Pos Position finale au classement général
     Leader du classement général  Indique le vainqueur du classement général  Leader du classement par points  Indique le vainqueur du classement par points
     Leader du classement de la montagne  Indique le vainqueur du classement de la montagne  Leader du classement du meilleur jeune  Indique le vainqueur du classement du meilleur jeune
     MaillotEspaña.PNG  Indique un maillot de champion national ou mondial, suivi de sa
    spécialité
    # Indique la meilleure équipe
    NP Indique un coureur qui n'a pas pris le départ d'une étape, suivi du
    numéro de l'étape où il s'est retiré
    AB Indique un coureur qui n'a pas terminé une étape, suivi du
    numéro de l'étape où il s'est retiré
    HD Indique un coureur qui a terminé une étape hors des délais, suivi
    du numéro de l'étape
    * Indique un coureur en lice pour le classement du meilleur jeune
    (coureurs nés après le 1er janvier 1994)

    Notes et références

    Liens externes

    Original: Original:

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Critérium_du_Dauphiné_2019