Famille Caillard d'Aillières
Demeures Château d'Aillières

La famille Caillard d'Aillières, originaire du Maine, fait partie des familles subsistantes de la noblesse française[1]. Depuis 1789, elle a entretenu au nord de la Sarthe - entre Perche et Huisne - l'image d'une véritable « dynastie élective »[2].

Histoire

Sous le règne de Louis XIV, la famille Caillard d'Aillières a été maintenue dans sa noblesse d'extraction par arrêt du Conseil d'État du 23 septembre 1671. Louis XIV a confirmé sa noblesse par lettres patentes de 1676. Enfin, le marquis de Mirosmenil, intendant de Tours, a accordé une nouvelle maintenue de noblesse par un jugement du 4 janvier 1698[3].

Depuis Germain Caillard d'Aillières, qui fut représentant de la noblesse aux États généraux de 1789 et président du district municipal, les membres de la famille, bien implantés dans le village d'Aillières-Beauvoir et dans son canton de La Fresnaye-sur-Chédouet, se sont succédé au poste de maire ; certains d'entre eux ont également été élus conseillers généraux, députés et sénateurs[4].

La famille Caillard d'Aillières est inscrite à l'ANF depuis 1938[5].

Exposition

En juillet 2018, une exposition a été consacrée aux Caillard d'Aillières dans le service des archives départementales de la Sarthe. Organisée par le Conseil départemental, elle retraçait l'itinéraire politique d'une famille qui avait fourni à cette date seize élus depuis 1789[6] et, plus largement, son rôle social, militaire et religieux depuis 1668[7].

Personnalités