Jim Yong Kim
Illustration.
Jim Yong Kim, en février 2018.
Fonctions
12e président de la Banque mondiale
En fonction depuis le
(6 ans, 6 mois et 18 jours)
Prédécesseur Robert Zoellick
Successeur Kristalina Gueorguieva (intérim)
Président du Dartmouth College

(2 ans, 11 mois et 29 jours)
Prédécesseur James Edward Wright
Successeur Philip J. Hanlon
Biographie
Nom de naissance Jim Yong Kim
Date de naissance (59 ans)
Lieu de naissance Séoul (Corée du Sud)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti républicain (depuis 1981)
Parti démocrate (avant 1981)
Diplômé de Université de l'Iowa
Université Brown
Université Harvard
Profession Docteur en médecine

Jim Yong Kim (hangeul : 김용, hanja : 金墉), né le à Séoul, est un médecin américain d'origine sud-coréenne, président de la Banque mondiale du au 31 janvier 2019.

Il obtient de multiples distinctions pour l’ensemble de son action. Il reçoit notamment le prix MacArthur (« prix des génies ») en 2003 et figure au palmarès des « 25 meilleurs leaders » aux États-Unis du magazine US News & World Report pour 2005, ainsi que sur la liste des « 100 personnes les plus influentes du monde » établie par le magazine Time en 2006. En 2013, il reçoit le prix Prince Mahidol décerné par la famille royale thaïlandaise pour ses contributions dans le domaine de la santé publique.

Biographie

Né en Corée du Sud, sa famille emménage alors qu'il a 5 ans à Muscatine aux États-Unis. Il a étudié la médecine et l'anthropologie. Il rédige une thèse de doctorat sur le rôle de l'industrie pharmaceutique dans le développement de la Corée.

Professeur d'université

En 2009, il devient le dix-septième président du Dartmouth College, une université de l'Ivy League. À la tête du Dartmouth College, Kim se forge une solide réputation en parvenant à redresser une situation financière qui était déficitaire, sans pour autant amputer les programmes d’enseignement. Doté d’un budget de 700 millions de dollars et de 3 300 employés (personnel enseignant et non enseignant compris), Dartmouth est une université à part entière qui dispense des enseignements de culture générale et de sciences de premier cycle et de deuxième cycle (19 programmes sont offerts), et qui englobe également des écoles de médecine, d’ingénierie et d’administration des entreprises.

OMS

À la tête du Département VIH/SIDA de l’OMS, il a dirigé l’Initiative « 3 par 5 », premier effort d’envergure mondiale destiné à faire en sorte que 3 millions de nouveaux malades dans les pays en développement aient accès à un traitement antirétroviral à l’horizon 2005. Lancé en septembre 2003, cet ambitieux programme a fini par atteindre cet objectif en 2007.

Présidence de la Banque mondiale

Désigné par Barack Obama le [1], il est élu à la présidence de la Banque mondiale le [2], poste qu'il a investi le [3]. Il est le premier président de la Banque mondiale à n'être ni un économiste ni un diplomate. Interrogé dans la presse sur le sujet, il déclare : « la mission de la Banque mondiale est beaucoup trop complexe pour être assumée par une seule discipline »[4]. Il démissionne de son poste en janvier 2019 pour rejoindre une société d'investissements. Kristalina Georgieva, directrice générale de la Banque mondiale le remplace par interim dès le 1er février 2019[5] ; il devrait aussi rejoindre une ONG médicale qu'il a contribué à fonder (Partners in Health, basée à Boston, dans le Massachusetts[6]).

Vie privée

Sa femme, Younsook Lim, est pédiatre de profession, et ils sont parents de deux garçons.

Divers

Il fait sensation sur Internet en présentant, avec ses élèves, une chorégraphie remarquée sur le tube des Black Eyed Peas The Time (Dirty Bit)[7].

Notes et références

  1. Banque mondiale : un candidat américain, Le Figaro, 23 mars 2012.
  2. Banque mondiale: un médecin anthropologue, Jim Yong Kim prend la présidence Romandie.com
  3. La Banque mondiale a un nouveau président, sur le site liberation.fr du 3 juillet 2012
  4. interview de Jim Yong Kim par Les echos, L'Echo, 23 mars 2012.
  5. « Démission surprise du président de la Banque mondiale Jim Yong Kim », sur www.agefi.com,
  6. Amy Maxmen (2019) World Bank president resigns, opening the post for Trump nominee ; Some analysts worry that Jim Yong Kim’s successor will be unlikely to support causes antithetical to the US administration, such as climate change. |Brève du Journal Nature, écrite par Amy Maxmen, le 08 janvier 2019.
  7. "Time of My Life" - Dartmouth Idol Finals, 2011, sur le site youtube.com

Voir aussi

Original: Original:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jim_Yong_Kim