Pavel Filip
Illustration.
Pavel Filip, en décembre 2013.
Fonctions
Premier ministre de Moldavie
[n 2]
(3 ans, 4 mois et 19 jours)
Président Nicolae Timofti
Igor Dodon
lui-même (intérim)
Gouvernement Filip
Législature 9e
Prédécesseur Gheorghe Brega (intérim)
Valeriu Streleț
Successeur Maia Sandu
Président de la république de Moldavie
(intérim[n 1])

(2 jours)
Premier ministre lui-même
Prédécesseur Igor Dodon
Successeur Igor Dodon
Ministre des Technologies de l'information et des Communications

(5 ans et 2 jours)
Président Marian Lupu (intérim)
Nicolae Timofti
Premier ministre Vlad Filat
Iurie Leancă
Chiril Gaburici
Natalia Gherman (intérim)
Valeriu Streleț
Gheorghe Brega (intérim)
Gouvernement Filat II
Leancă
Gaburici
Streleț
Prédécesseur Alexandru Oleinic
Successeur Vasile Botnari
Biographie
Nom de naissance Pavel Filip
Date de naissance (53 ans)
Lieu de naissance Pănășești (en) (RSS moldave, URSS)
Nationalité Moldave
Parti politique Parti démocrate

Pavel Filip
Présidents de la république de Moldavie
Premiers ministres de Moldavie

Pavel Filip, né le à Pănășești (en), est un homme politique moldave, membre du Parti démocrate. Il est Premier ministre du au , date à laquelle Maia Sandu lui succède en étant désignée par le Parlement. Il refuse cependant de quitter son poste et provoque une crise constitutionnelle en assurant l'intérim de la présidence de la République du au , après la suspension d'Igor Dodon par la Cour constitutionnelle. Il finit par démissionner le 14 juin suivant.

Biographie

Le 18 janvier 2011, il est nommé ministre des Technologies de l'information et des Communications dans le gouvernement Filat II et le demeure dans les suivants jusqu'en janvier 2016.

Le 15 janvier 2016, il est nommé Premier ministre par le président Nicolae Timofti après l'échec de Ion Sturza d'obtenir l'investiture par le Parlement. Le 20 janvier, il est lui-même investi avec 57 voix.

Lors des élections législatives du , le PAS se présente avec la Plateforme vérité et dignité (DA) dans l'alliance Acum (« maintenant ») qui termine à la troisième place en obtenant 26,84 % des voix et 26 sièges de députés. Après plus de trois mois de tractations infructueuses pour constituer un nouveau cabinet, un accord est passé le 8 juin suivant entre le PSRM et ACUM pour former un nouveau gouvernement avec Maia Sandu comme Première ministre[1]. Le lendemain cependant, la Cour constitutionnelle conteste le processus et suspend le président Igor Dodon de ses fonctions pour les transférer au Premier ministre sortant Pavel Filip[2]. Ce dernier annonce alors la dissolution du Parlement et de nouvelles élections pour le 6 septembre suivant[3]. Le 11 juin, le président Dodon annule la dissolution du Parlement[4]. Le 14 juin, Filip annonce la démission du gouvernement mais continue de réclamer des législatives anticipées[5].

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Original: Original:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pavel_Filip