Page d'aide sur l'homonymie Pour les anciennes formes du régime britannique, voir Royaume de Grande-Bretagne et Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir RU, GB, UK et Royaume-Uni (homonymie).
Ne doit pas être confondu avec Angleterre ou Grande-Bretagne.

Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord

United Kingdom of Great Britain and Northern Ireland (en)

Drapeau
Drapeau du Royaume-Uni.
Blason
Armoiries royales du Royaume-Uni.
Devise Dieu et mon droit
Hymne en anglais : God Save the Queen (« Que Dieu protège la Reine »)
Description de l'image EU-United Kingdom.svg.
Description de l'image United Kingdom (+overseas territories and crown dependencies) in the World (+Antarctica claims).svg.
Administration
Forme de l'État Monarchie constitutionnelle parlementaire unitaire
Reine Élisabeth II
Premier ministre Theresa May
Langue nationale Anglais (de facto)[a]
Capitale Londres

51°30′ N 0°7′ W

Géographie
Plus grande ville Londres
Superficie totale 246 690 km2
(classé 79e)
Superficie en eau 1,3 %
Fuseau horaire UTC (été +1)
Histoire
Acte d'Union de 1707
Acte d'Union de 1800
Traité anglo-irlandais
Début du règne d'Élisabeth II
Démographie
Gentilé Britannique
Population totale (2018[1]) 65 105 246 hab.
(classé 21e)
Densité 264 hab./km2
Économie
PIB nominal (2018) en augmentation 3134,045 milliards de $
+1,76%[2] (5e/62)
PIB (PPA) (2018) en augmentation 3009,325 milliards de $
+1,65%[2] (7e/62)
PIB nominal par hab. (2015) en diminution 43770,688 $
-5,49%[2] (6e/30)
PIB (PPA) par hab. (2018) en augmentation 45158,909 $
+2,48%[2] (11e/30)
Taux de chômage (2015) Decrease Positive.svg 5,376 % de la pop. active
-13,29 %[2]
Dette publique brute (2014) Nominale
Increase Negative.svg 1 601,937 milliards d'
+ 7,1 %
Relative
Increase Negative.svg 89,397 % du PIB
+ 2,39 % (110e/124)
IDH (2017) en augmentation 0,924[3] (très élevé  ; 14e)
Monnaie Livre sterling (GBP​)
Divers
Code ISO 3166-1 GBR, GB​
Domaine Internet .uk
Indicatif téléphonique +44

Le Royaume-Uni /ʁwajomyni/[b] Écouter, en forme longue le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord[c] (en anglais United Kingdom /juːˌnaɪtɪd ˈkɪŋdəm/[d] Écouter et United Kingdom of Great Britain and Northern Ireland[e]), est un pays d'Europe de l'Ouest, ou selon certaines définitions, d'Europe du Nord, dont le territoire comprend l'île de Grande-Bretagne et la partie nord de l'île d'Irlande, ainsi que de nombreuses petites îles autour de l'archipel. Le territoire du Royaume-Uni partage une frontière terrestre avec la République d'Irlande, et est entouré par l'océan Atlantique, avec la mer du Nord à l'est, la Manche au sud, et la mer d'Irlande à l'ouest. Le Royaume-Uni couvre une superficie de 246 690 km2, faisant de lui le 80e plus grand pays du monde, et le 11e d'Europe. Il est le 22e pays le plus peuplé du monde, avec une population estimée à 65,1 millions d'habitants. Le Royaume-Uni est une monarchie constitutionnelle ; il possède un système parlementaire de gouvernance[4],[5]. Sa capitale est Londres, une ville mondiale et la première place financière au monde, mais également la plus grande aire métropolitaine de l'Union européenne[6].

Le Royaume-Uni est composé de quatre nations constitutives : l'Angleterre, l'Écosse, le Pays de Galles et l'Irlande du Nord. Les trois dernières ont des administrations dévolues[7], chacune avec des pouvoirs variés[8], basés dans leurs capitales régionales, respectivement Édimbourg, Cardiff et Belfast. Les bailliages de Guernesey, de Jersey et l'Île de Man sont des dépendances de la Couronne et ne sont donc pas rattachés au pays[9]. De plus, le pays comprend quatorze territoires d'outre-mer[10], disséminés sur plusieurs océans. Le Royaume-Uni est né en 1707, lorsque les royaumes d'Angleterre et d'Écosse s'unifièrent pour former le royaume de Grande-Bretagne, qui s'agrandit en 1801 en s'unifiant avec le Royaume d'Irlande pour former le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande. En 1922, l'Irlande du Sud fit sécession du Royaume-Uni, amenant au nom officiel et actuel de Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord. Les territoires d'outre-mer, anciennement des colonies, sont les vestiges de l'Empire britannique, qui, jusqu'à la seconde moitié du XXe siècle, était le plus vaste empire colonial de l'histoire.

L'influence britannique peut être observée dans la langue, la culture, le système politique et juridique des anciennes colonies. Le Royaume-Uni est un pays développé. Il est en 2018 la cinquième puissance mondiale par son PIB nominal[11] et la neuvième puissance pour la parité de pouvoir d'achat. Berceau de la révolution industrielle, le pays fut la première puissance mondiale durant la majeure partie du XIXe siècle[12],[13]. Le Royaume-Uni reste aujourd'hui une grande puissance, avec une influence internationale considérable sur le plan économique, politique, culturel, militaire et scientifique[14],[15]. Il est également une puissance nucléaire reconnue avec le sixième budget de la défense le plus élevé[16]. Le Royaume-Uni est membre de l'Union européenne, du Commonwealth, du Conseil de l'Europe, du G7, du G20, de l'OTAN, de l'OCDE, de l'OMC, et membre permanent du Conseil de sécurité des Nations unies depuis 1946.

Le peuple britannique se prononce pour la sortie de l'UE par référendum en juin 2016. Depuis le , suite au déclenchement de la clause de retrait du TUE (article 50[17] du traité de Lisbonne de 2009), le pays négocie sa sortie de l'Union européenne. Selon l'article 50, le retrait est prononcé dès qu'un accord est trouvé et à défaut automatique au bout de deux ans (pouvant être renouvelé une fois) (date limite en principe au ). L'article 50 du TUE ne prévoit pas expressément la possibilité, pour un État, d'abandonner sa demande de retrait de l'Union européenne.

Géographie

Article détaillé : Géographie du Royaume-Uni.
Le Ben Nevis est le plus haut point du Royaume-Uni.

La majeure partie de l'Angleterre a un relief très varié hormis le Nord et dans la péninsule de Cornouailles. Les deux principales rivières sont la Tamise (346 kilomètres) et la Severn (354 km) qui est le plus long cours d'eau du Royaume-Uni. Près de la ville de Douvres (Dover, en anglais), le tunnel sous la Manche relie la Grande-Bretagne à la France.

Il n'existe pas de sommet en Angleterre dépassant les mille mètres d’altitude ; le point culminant anglais, le Scafell Pike, culmine à 978 mètres d'altitude dans le Lake District, en Cumbria.

La géographie de l’Écosse est variée, avec ses lowlands du Sud et ses highlands dans le Nord et l'Ouest — incluant le Ben Nevis (1 344 m), point culminant du Royaume-Uni (pourtant dépassé par le mont Paget (2 934 m), en Géorgie du Sud, point culminant des territoires d'outre-mer du Royaume-Uni).

On y trouve de longs et profonds bras de mer qui s'enfoncent dans les terres. L'Écosse possède près de huit cents îles, se situant pour la plupart dans l'Ouest et dans le Nord du pays, notamment les Hébrides, les Orcades (Orkney Islands) et les Shetland. Bien qu'Édimbourg soit la capitale, riche d'un bel héritage historique et architectural, la ville principale est Glasgow.

Le pays de Galles (Cymru, en gallois) demeure en majorité un terrain montagneux. Son point culminant, le mont Snowdon (Yr Wyddfa) culmine à 1 085 mètres. Cardiff (Caerdydd), capitale galloise depuis 1955, se situe dans le Sud. La plupart des populations se trouvent dans le Sud, notamment dans les villes telles que Swansea, Newport et Cardiff. La plus grande ville du Nord est Wrexham.

L'Irlande du Nord fait partie du patrimoine du Royaume-Uni. Lough Neagh est le plus grand lac de Royaume-Uni avec ses 388 km2. Le lac est situé à peu près à trente kilomètres au sud-ouest de Belfast. Le Slieve Donard est le plus haut sommet d'Irlande du Nord, et culmine à 849 mètres.

Au total, on estime que le Royaume-Uni possède près d'un millier d'îles ; huit cents pour la seule Écosse. La plupart de ces îles sont naturelles mais certaines ont été créées artificiellement à l'aide de pierres et de bois.

À titre comparatif, le Royaume-Uni possède une superficie proche de celle de la Roumanie, de l'Équateur, du Ghana ou de l'Ouganda.

Liste des villes du Royaume-Uni selon leur population

Londres.
Londres
Birmingham
Birmingham
Glasgow.
Glasgow

Ville Division administrative Hab. Ville Division administrative Hab.

Liverpool
Liverpool
Édimbourg.
Édimbourg
Leeds.
Leeds

1 Londres Londres 8 673 713 11 Leicester Midlands de l'Est 296 594
2 Birmingham Midlands de l'Ouest 4 322 654 12 Bradford Yorkshire-et-Humber 278.984
3 Manchester Manchester 3 129 465 13 Coventry Midlands de l'Ouest 267 775
4 Glasgow Glasgow 1 621 980 17 Stoke-on-Trent Midlands de l'Ouest 249 086
5 Liverpool Angleterre du Nord-Ouest 1 452 773 14 Kingston upon Hull Yorkshire-et-Humber 265 615
6 Sheffield Sheffield 1 129 065 15 Belfast Belfast 258 659
7 Leeds Yorkshire-et-Humber 886 580 16 Plymouth Angleterre du Sud-Ouest 253 188
8 Bristol Angleterre du Sud-Ouest 567 850 18 Derby Midlands de l'Est 247 530
9 Édimbourg Édimbourg 496 067 19 Wolverhampton Midlands de l'Ouest 246 236
10 Cardiff Galles du Sud 316 793 20 Nottingham Midlands de l'Est 240 373
Estimations pour 2010
Article détaillé : Environnement au Royaume-Uni.

En 2019, le jour du dépassement (date de l’année, calculée par l'ONG Global Footprint Network, à partir de laquelle l’humanité est supposée avoir consommé l’ensemble des ressources que la planète est capable de régénérer en un an) du Royaume-Uni[Note 1] est le 17 mai[19].

Biodiversité

Article détaillé : Biodiversité au Royaume-uni.

La population de rossignols a chuté de 90 % au Royaume-Uni depuis les années 1960[20]

Zones naturelles protégées

Réseau européen Natura 2000
icône image Images externes
Carte des sites Natura 2000 (SIC, ZSC + ZPS) du Royaume-Uni, décembre 2017 (haute définition)
Source

Le réseau Natura 2000 rassemble des sites naturels ou semi-naturels de l'Union européenne ayant une grande valeur patrimoniale, par la faune et la flore exceptionnelles qu'ils contiennent.

En décembre 2018, le Royaume-Uni comptait 934 sites dont :